Beau livre : Marie-Antoinette de Benjamin Lacombe


Je viens de finir Marie-Antoinette – Carnet secret d’une reine, un album de Benjamin Lacombe qui est une pure merveille !

L’objet livre en lui-même est un trésor de raffinement : couverture en relief, tranche dorée, double-page à motif baroque … rien n’est laissé au hasard.

J’ai toujours adoré l’univers poudré de Marie-Antoinette (rappelez-vous de ce DIY), et l’interprétation qu’en fait Benjamin Lacombe est fascinante. Il ajoute au faste et à la profusion de couleurs, caractéristiques de la reine, un côté étrange et onirique, allant jusqu’au glauque sur certains dessins. Au-delà des froufrous, le destin funeste de Marie-Antoinette n’est jamais loin …

Certaines illustrations semblent juste crayonnées, d’autres sont des tableaux chatoyants. Des détails symboliques se cachent ça et là, le plus souvent dans la perruque vertigineuse de Marie-Antoinette. Benjamin Lacombe a même dessiné une Toile de Jouy mettant en scène les ébats de la reine.

Les illustrations sont accompagnées de lettres authentiques de Marie-Antoinette (pour la plupart issues de sa correspondance avec sa mère) et de bribes de récit fictif façon journal intime. Ces textes évoquent les moments marquants de sa vie, tout en nous proposant un autre regard, plus intime, sur la reine.

On y aborde notamment ses difficultés conjugales (le mariage avec Louis XVI ne sera consommé qu’au bout de sept ans, au grand dam de la famille royale), mais aussi son inclinaison pour la nature, qui la poussera à installer une ferme au Petit Trianon, ou encore son affection pour sa mère, l’intransigeante impératrice Marie-Thérèse d’Autriche.

Le contenu textuel reste toutefois assez sommaire. Il y a de grosses ellipses temporelles et on ne rentre pas dans le cadre d’une biographie approfondie. Ce qui me convient très bien, car je cherchais avant tout une mise en image poétique de l’univers de Marie-Antoinette.

Vous l’avez compris, je suis conquise. Ce Carnet secret d’une reine est une vraie beauté, un livre poudré qui se déguste comme un macaron à la rose … avec une pointe d’amertume.

6 commentaires

  1. Alison le

    J’ai le roman illustré de Notre Dame de Paris, tellement magnifique !

    • Charlotte le

      Il me fait très envie, surtout que je n’ai pas encore lu l’oeuvre de Victor Hugo et qu’elle me tente beaucoup !

  2. Melliane le

    Un très joli exemplaire !

    • Charlotte le

      Oui 🙂

  3. Camilleb le

    J’aime beaucoup ses illustrations…

    • Charlotte le

      Moi aussi ^^