Avis lecture

Avis lecture : Tant que nous sommes vivants d’Anne-Laure Bondoux

24/06/2019

Tant que nous sommes vivants commence lorsque Bo et Hama tombent amoureux, rayon de soleil inattendu dans la grisaille de leur usine. Puis un accident dévaste leur communauté et c’est le début de leur odyssée à travers les bois, sous la terre et jusqu’à la mer qui borde les confins du monde. Bo et Hama partent en quête d’eux-mêmes et d’un équilibre à leur amour cabossé par la vie.

Voilà un roman singulier, qui porte un jeu d’ombre et de lumière permanent : dans l’ambivalence de ses personnages, auxquels on s’attache vite, mais aussi dans leur trajectoire à la fois touchante et triste.

On ne sait pas trop dans quelle temporalité se situe le récit, même si l’on voit se dessiner les contours de notre monde dans une version presque surréaliste. Les décors (l’usine, les galeries souterraines, la Presqu’île, le monde en guerre) sont étranges et poétiques comme le théâtre d’ombres que Bo fabrique.

Derrière les contours de ce roman d’aventure apparaissent des réflexions sur l’amour, la maternité, l’ouverture au monde ou l’enfance qui prend fin. Ce roman a un côté conte métaphorique, ce qui ne l’empêche pas d’être fluide et prenant. Cette double dimension a trouvé écho en moi : j’ai eu l’impression de lire certains paysages comme des passages de la vie, et certains personnages comme le symbole d’émotions que l’on peut tous ressentir.

Tant que nous sommes vivants est une pépite dont j’ai adoré l’étrangeté et la poésie douce-amère, même si je ne m’attendais pas à ce que certains passages soient si tristes et abrupts …

Un mot sur la couverture, que je trouve belle et pleine de sens. Ses petits détails retracent les aventures de Bo et Hama, tandis que sa structure évoque les galeries souterraines dans lesquelles les personnages trouvent refuge, mais aussi le théâtre d’ombres de Bo et l’univers industriel de l’usine. Une beauté et une vraie réussite qui épouse parfaitement l’univers du roman !

Vous pourriez aussi aimer

  • Melliane le 24/06/2019 à 17 h 49 min

    Je ne m’en rappelle plus beaucoup mais je me rappelle l’avoir lu à sa sortie.

    • Charlotte le 26/06/2019 à 14 h 53 min

      🙂

  • Camilleb le 30/06/2019 à 13 h 07 min

    Il a l’air magnifique

    • Charlotte le 02/07/2019 à 20 h 31 min

      Je l’ai beaucoup aimé 🙂