Avis lecture

J’ai lu : La fille dans la tour de Katherine Arden

17/01/2020

J’avais déjà aimé L’Ours et le Rossignol, le 1er volet de la trilogie fantasy de Katherine Arden. Eh bien j’ai encore plus apprécié son 2ème tome, La Fille dans la Tour ! Un coup de cœur qui m’a fait voyager au rythme de ses chevauchées endiablées, de ses paysages enneigés et de ses aventures magiques …

On retrouve l’univers inspiré de la Russie médiévale qui fait le charme de la saga.  Notons qu’il y a plus d’action dans ce second tome : on est moins dans la contemplation d’une nature imprégnée de magie (même si le fantastique est toujours présent). Une partie de l’histoire se passe dans le Moscou médiéval, que j’ai aimé découvrir !

Tandis que de sombres hordes de tatars réduisent les villages en cendres, Vassia parcourt le pays en quête de sa liberté. On retrouve Morozko, le démon du gel, plus que jamais ambigu avec Vassia, mais aussi Soloveï, son fidèle cheval avec qui elle partage une connexion surnaturelle. On fait également d’autres découvertes surnaturelles mais je ne vous en dis pas plus 😉

Ce sont aussi les liens fraternels qui sont approfondis dans ce tome, puisque Vassia rejoint sa sœur Olga, à présent mère et princesse, ainsi que son frère Sacha, le prêtre guerrier.

Vassia passe la majeure partie du roman déguisée en homme. Impliquée dans les combats, elle tente de trouver sa place dans un univers misogyne où les femmes, enfermées dans leurs prisons dorées, doivent se contenter d’être belles et d’enfanter. Bien entendu, notre héroïne ne l’entend pas de cette oreille et va semer la pagaille sur son passage. Son côté obstiné et tête brûlée m’a un peu agacée par moments. Mais quel bon héros est parfait ?

Comme dans le 1er tome, j’ai trouvé l’ambiance immersive, réjouissante comme un conte raconté au coin du feu. Puis à la fin tout s’emballe et l’intrigue devient trépidante. Je n’y ai pas retrouvé les petites maladresses qui avaient un chouïa freiné mon enthousiasme à la lecture du 1er tome. C’est un sans faute pour moi !

La Trilogie d’une Nuit d’Hiver est une superbe aventure fantastique à découvrir, en commençant bien sûr par le 1er tome L’Ours et le Rossignol, dont vous pouvez lire ma chronique ici.

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

  • Répondre Melliane le 19/01/2020 à 18 h 35 min

    Ca a l’air sympa ! Il faudrait que je tente ça !

  • Laisser un commentaire