Lecture : Six of Crows


« Ketterdam – Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix.
Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques.
Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant… »

Je viens de finir le 1er tome de Six of Crows et j’ai bien aimé !

Ce roman de l’auteure américaine Leigh Bardugo nous embarque dans un univers sombre et brumeux à souhait. J’ai aimé son ambiance de docks gouvernés par les gangs, où il semble toujours faire nuit. Autour de Ketterdam se dresse un monde fantasy très dense aux peuples et mythologies bien développés (la guerre entre les Grishas et les fanatiques Fjerdans m’a intriguée et donné envie d’en savoir plus).

Les personnages, des jeunes de 16 à 18 ans (dont on oublie vite l’âge tant ils ont vécu d’épreuves), sont tous différents et complémentaires, avec leurs zones d’ombre et leurs fêlures. Leurs échanges sarcastiques m’ont fait sourire. J’ai surtout aimé Kaz, le malfrat froid et torturé, ainsi que Nina, la soldate Grisha épicurienne qui n’a pas sa langue dans sa poche.

Enfin j’ai apprécié l’intrigue, aussi prenante qu’originale. Nos six héros poursuivent une mission suicidaire qui nous entraîne de péripétie en péripétie. J’ai lu quelque part que Six of Crows se situait entre Gangs of New York, Ocean’s Eleven et Game of Thrones … Je suis assez d’accord pour les deux premiers, un peu plus réservée pour Game of Thrones (bien qu’on y retrouve l’alternance des points de vue et l’environnement sans pitié). Un mélange détonnant qui fonctionne bien … Le tout parsemé de réflexions sur des sujets tels que la drogue, les guerres de religion ou encore la recherche aveugle de profit.

À lire en dégustant : un café noir, pour s’imaginer sur le port de Ketterdam avant une mission périlleuse.

Je poursuivrai sans doute avec le tome 2 de Six of Crows (c’est une duologie) ou pourquoi pas la trilogie Grisha de la même auteur, dans le même univers …

Suivez-moi sur FacebookInstagramPinterest

Laisser un commentaire

  • (will not be published)