Écriture

8 conseils pour développer votre créativité d’auteur

27/07/2020

La créativité est-elle une aptitude innée, selon vous ?

Des études montrent que tous les enfants sont créatifs, mais que beaucoup d’entre eux voient ce potentiel s’étioler en grandissant. Certains disent que c’est dû à notre société, qui ne favoriserait pas ce mode de pensée … Quoi qu’il en soit, ce qui est rassurant, c’est qu’on peut stimuler sa créativité à n’importe quel âge.

Car être créatif tient plus de l’attitude que du don.

Voilà une bonne nouvelle pour ceux qui veulent développer ce potentiel 😊

Rappelons que les plus grands créatifs sont avant tout de gros bosseurs, si passionnés par leur thématique qu’ils ne comptent plus leurs heures de travail. Preuve en est que la créativité n’est pas un phénomène magique … On pourrait même la définir comme la combinaison de deux notions : la pensée et la production.

La pensée donne naissance aux bonnes idées. Mais encore faut-il matérialiser celles-ci, et c’est là que la production entre en scène ! N’oublions pas que dans le mot « créatif », il y a le verbe « créer » … En d’autres termes, avoir de bonnes idées pour son roman est une première étape, mais le gros du travail consiste ensuite à les développer et à écrire le texte.

Il est donc possible de stimuler votre créativité d’auteur, à condition de prendre en compte ces deux questions : comment avoir des bonnes idées et comment les mettre en pratique ?

1. Ouvrir son esprit

Quand on veut développer sa créativité, la première chose à faire est de sortir de sa zone de confort.

Les petites habitudes ont du bon mais elles favorisent les pensées rationnelles et les automatismes, qui ne sont pas les meilleurs amis de la créativité.

De temps en temps, confrontez-vous donc à vos idées reçues, à vos réticences ! Essayez de perdre le réflexe de vous dire que vous êtes incapable de faire telle ou telle chose.

Adopter un état d’esprit ouvert se travaille au quotidien, en chamboulant ses habitudes par exemple …

Dans le cadre de l’écriture, pourquoi ne pas vous essayer à un genre littéraire sur lequel vous n’auriez jamais imaginé écrire, pour un concours de nouvelles par exemple ? Un récit historique si vous n’écrivez que du sentimental, un policier si vous êtes fan de fantasy … C’est une bonne manière d’enrichir votre univers créatif d’inspirations nouvelles.

✍️ Pour ouvrir votre esprit, adoptez le réflexe « Et si ? ». C’est un exercice très utile quand on cherche à développer son idée de roman. Et si ce personnage de banquier sans histoire était en réalité un espion gouvernemental ? Et si, dans mon roman uchronique, Christophe Colomb n’avait jamais découvert l’Amérique ? La technique du « Et si ? » permet de développer son imagination et d’élargir le champ des possibles !

“Vous voyez les choses et vous vous dites : pourquoi ?

Moi, je rêve de choses qui n’ont jamais existé et je me dis : pourquoi pas ?”

George Bernard Shaw

2. Enrichir sa bibliothèque mentale

Rien ne serait plus contre-productif, pour développer votre créativité, que de rester obnubilé H24 par votre roman en cours d’écriture … Car, en réalité, l’imagination se nourrit de toutes les influences extérieures. Comme la plante a besoin d’eau et de soleil pour grandir, votre créativité a besoin de se nourrir pour prospérer !

À l’opposé, le fait de rester centré sur votre projet, sans jamais changer d’air, pourrait créer des blocages dans votre processus créatif.

Pensez plutôt à :

  • Lire, regarder des films et des séries : toute fiction, quel que soit son format, est riche en enseignements ! Les bonnes vous donneront des idées, des exemples de ce qui fonctionne. Les mauvaises, quant à elles, vous indiqueront les erreurs à éviter.
  • Ecouter de la musique. Avez-vous remarqué à quel point la musique agit sur nos émotions et nos humeurs ? Une musique épique peut nous donner la niaque, et une chanson triste nous rendre morose … Servez-vous de la puissance de la musique pour vous inspirer pendant l’écriture de votre roman ! Pensez aux BO de films : elles sont parfaites pour se plonger dans une ambiance particulière.
  • Rencontrer de nouvelles personnes. Déjà parce que ces échanges vous enrichiront de points de vue différents, ce qui est toujours intéressant au niveau créatif. Mais aussi parce que discuter avec de nouvelles têtes vous permettra de découvrir leurs mimiques, façons de s’exprimer, de réagir … et de vous en servir plus tard dans vos créations de personnages 😉
  • Mais aussi : voyager, car les horizons inconnus sont de véritables boosters de créativité ; surfer sur Pinterest, qui regorge de petites curiosités visuelles ; laisser entrer l’inattendu en allant pour la première fois au théâtre ou en testant des saveurs étonnantes au restaurant ; regarder des vidéos de Youtubeurs qui parlent de leur passion avec intelligence et créativité … À notre époque, avec le foisonnement des divertissements disponibles, il y a vraiment de quoi faire.

3. Créer du neuf avec du vieux

Enrichir sa « bibliothèque mentale » n’est pas seulement utile pour renouveler ses inspirations. En vous nourrissant de nouvelles choses, vous permettez à votre cerveau de les digérer pour créer ensuite quelque chose de personnel.

Notre esprit fonctionne par association d’idées : les personnes créatives utilisent (consciemment ou pas) des choses que leur cerveau a emmagasinées, et qu’il retravaille pour faire du neuf. C’est grâce à ce phénomène qu’au fil de son histoire, l’humanité a su créer des œuvres d’art, inventer des outils ou faire des découvertes scientifiques.

Quand je lis un livre, il m’arrive d’y sentir les inspirations de l’auteur. Dans La Passe Miroir (une saga que j’adore) on sent une touche de Miyazaki, une pincée de steampunk, quelques références aux contes, à l’Histoire et à la mythologie … Les livres de Christelle Dabos n’en restent pas moins uniques et originaux.

Un autre exemple édifiant est celui du Trône de Fer. J’ai lu dans un interview que son auteur George R.R. Martin avait été marqué, dans sa jeunesse, par la saga fantasy Le Seigneur des Anneaux. Mais aussi qu’il était un grand fan des Rois Maudits, une saga historique retraçant les intrigues politiques vécues par sept générations de souverains. Enfin, George R.R. Martin a raconté qu’il avait eu une sorte de flash d’inspiration en montant en haut du Mur d’Hadrien, lors d’un voyage en Angleterre.

Quelques années plus tard, il écrivait Le Trône de Fer : une saga fantasy construite autour d’intrigues politiques, et où un immense mur tient une place primordiale. Voici un bel exemple d’œuvre construite autour d’inspirations variées !

✍️ Notez sur une feuille ce qui vous a marqué dans les livres, films ou voyages que vous avez aimés. Détaillez ensuite pourquoi ils vous ont plu. Au croisement de ces coups de cœur, essayez de créer quelque chose de nouveau et qui vous ressemble. Pourquoi pas une idée de roman !

« La créativité signifie simplement connecter des choses. Si vous demandez à des créatifs comment ils ont fait quelque chose, ils se sentent un peu coupables parce qu’ils ne l’ont pas vraiment fait. Ils ont juste été capables d’établir une connexion entre certaines de leurs expériences et de synthétiser de nouvelles choses. »

Steeve Jobs

4. Mettre en place une routine créative

Un excellent moyen de développer sa créativité, c’est de la faire entrer dans sa vie quotidienne.

Pourquoi ne pas vous programmer chaque jour une séance d’écriture ? Voyez-la comme un rendez-vous quotidien avec votre créativité 😉. Et tant pis si cela ne dure que 15 min : l’essentiel, c’est de faire de votre travail créatif une habitude, d’entretenir la flamme pour ne pas la laisser s’éteindre.

Cela vous permettra aussi de rester connecté à votre histoire, à votre monde et à vos personnages. C’est en restant « dans le flux » de son projet qu’on a le plus de facilité à le poursuivre.

Sans oublier qu’un projet créatif aussi conséquent qu’un roman n’est pas fait que d’inspiration. Celle-ci est l’étincelle dont le feu a besoin pour prendre, mais le travail et la persévérance prennent ensuite le relais. Et pour y arriver, rien ne vaut la mise en place d’une routine créative.

Mais vivre de manière plus créative ne nécessite pas forcément de travailler sur un gros projet. Si vous n’avez pas la tête à ça en ce moment, vous pouvez stimuler votre imagination par des petits changements quotidiens.

Par exemple, essayez de trouver des solutions créatives aux obstacles qui se présentent à vous. Par « solutions créatives », j’entends des solutions qui changent de vos habitudes, qui vous poussent à chercher de nouvelles alternatives.

✍️ Pensez aussi aux petits exercices créatifs ! Vous êtes coincé dans un embouteillage ? Jetez un coup d’œil aux autres conducteurs et inventez-leur une vie. Mieux : imaginez qu’ils sont les personnages d’un roman que vous êtes en train d’écrire …

« Vous ne pouvez pas épuiser la créativité. Plus vous l’utilisez, plus vous en avez. »

Maya Angelou

5. Apprendre à se connaître

La créativité est liée à notre niveau d’énergie, lequel varie en fonction de notre rythme biologique.

Nous sommes tous différents : certains sont au top de leur forme au réveil, d’autres se sentent un peu vaseux le matin et voient leur potentiel créatif exploser l’après-midi …

Evitez les conseils préconçus. Inutile par exemple de vous imposer le Miracle Morning si vous vous sentez flétri comme une vieille laitue avant 9h du matin !

L’idéal est d’apprendre à se connaître : observez vos sensations pour repérer quelles sont les conditions les plus propices à votre créativité, et pas à celle du voisin.

À titre personnel je me sens très productive le matin, mais plus la journée avance et plus mon énergie décline … J’ai même perdu l’habitude de relire mes textes le soir, car sous l’effet de la fatigue, tout ce que j’ai fait dans la journée me semble mauvais.

Prêtez aussi attention aux signaux de votre corps, car notre énergie découle directement de notre hygiène de vie. Certaines personnes voient leur niveau de productivité et de créativité changer du tout au tout lorsqu’ils modifient leur alimentation ou se mettent au sport.

✍️ Une fois que vous avez identifié les conditions les plus favorables à votre bonne énergie, donnez-vous les moyens de les réunir pour stimuler votre créativité. Pourquoi ne pas vous lever une demi-heure plus tôt pour écrire si vous êtes du matin ? Ou vous réserver une heure de création après le dîner si vous êtes plutôt du soir ?

6. Laisser germer ses idées

Entretenir la flamme de son imagination est important, mais attention à la surchauffe ! La créativité n’est pas une machine : c’est un processus intimement lié à ce que nous sommes, vivons, ressentons. D’où l’intérêt de ne pas essayer de forcer son imagination quand on sent que rien ne vient.

Parfois, il faut juste prendre le temps de laisser infuser son projet, s’accorder le droit de rêvasser pour accueillir sereinement la phase d’incubation créative.

Il parait que, quand une idée surgit enfin après une traversée du désert – ou longue période de sécheresse créative – c’est que le cerveau a inconsciemment travaillé dessus pendant tout ce temps. Ce qui nous apparaît comme une illumination soudaine serait donc le résultat d’un long processus.

Oui mais alors, comment aider ses idées à germer ?

  • Faites des pauses contemplatives, hors du tourbillon trépidant du quotidien. Prenez le temps de savourer les aliments, d’admirer la nature, de profiter des petits plaisirs simples. Recentrez-vous sur l’instant présent pour ne pas trop focaliser sur vos idées (et les bloquer par la même occasion).
  • Essayez-vous à la méditation. Selon des chercheurs de l’Université de Leiden, les adeptes de cette pratique sont plus aptes à proposer des idées novatrices et originales.
  • Marchez ! L’activité physique libère des endorphines, hormones du bien-être. Quand on se remue un peu, notre cerveau est plus alerte grâce à l’augmentation de l’afflux sanguin. La marche dans un endroit agréable est favorable au foisonnement et à la mise en place des idées : de nombreux écrivains la pratiquent.
  • Questionnez-vos rêves. Avec de la persévérance et une approche progressive, certaines personnes parviennent à utiliser leurs rêves pour développer leur créativité.
  • Expérimentez l’écriture automatique. Le perfectionnisme peut freiner la créativité et, parfois, il vaut mieux arrêter d’intellectualiser pour libérer son imagination. L’écriture automatique permet de créer sans avoir aucune idée de ce qui va suivre, en se laissant guider par l’instant. L’idée n’est pas de bien écrire ni de faire quelque chose de ce texte, mais de s’autoriser le lâcher-prise.

✍️ Gardez toujours sur vous un carnet et un stylo pour noter les idées qui pourraient venir vous visiter à l’improviste. Glissez-les dans votre sac quand vous allez marcher, ou sur votre table de nuit en cas de rêve intéressant !

7. Explorer d’autres terrains créatifs

S’il y a bien un concept qui n’aime pas être cloisonné dans un cadre, c’est la créativité.

L’imagination n’a pas de limites, et les personnes créatives ont tendance à s’exprimer sur différents supports.

Vous non plus, ne vous cantonnez pas à l’écriture !

D’autres petits projets annexes nourriront votre curiosité et vous donneront de nouvelles idées.

Personnellement, j’aime varier mes modes d’expression créative. J’adore écrire des romans, mais aussi vous parler d’écriture en décortiquant mes lectures sur ce blog ; prendre des photos de livres mis en scène pour mon compte Instagram ; ou même faire de petites créations manuelles inspirées des livres que j’aime.

Tous ces projets sont liés : chacun d’entre eux s’inspire du précédent et nourrit le suivant.

✍️ Sans choisir une activité aussi chronophage que le blogging, vous pouvez vous lancer dans des projets liés à votre roman. Dessinez vos personnages si vous avez un bon coup de crayon, créez des moodboards (ou des tableaux Pinterest) consacrés aux ambiances de votre livre, fabriquez des bougies dont les fragrances s’inspirent de votre univers … Il n’y a pas de limites !

« La logique vous mènera d’un point A à un point B. La créativité vous emmènera partout. »

Albert Einstein

8. Ne pas craindre l’échec

Je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais j’ai tendance à procrastiner quand j’ai peur de l’échec. À quoi bon écrire un livre si je n’ai aucune certitude qu’il sera publié ? Pourquoi m’essayer au dessin alors que, si ça se trouve, je suis nulle dans ce domaine ?

Rien de pire que ce genre de pensées pour ne jamais passer à l’action.

Craindre l’échec est le meilleur moyen de stagner, c’est un frein à votre potentiel créatif.

Voyez plutôt votre imagination comme une énergie puissante qui existe pour et par elle-même. Elle n’a besoin d’aucune promesse de résultat, d’aucune reconnaissance extérieure. Elle veut juste être libérée (délivréeeee). Laissez-la donc s’exprimer !

Il serait d’ailleurs dommage de vous mettre des barrières par crainte de l’échec. Car, tant que vous n’avez pas essayé, vous ne pouvez pas savoir si ça va marcher … ou pas.

On peut même voir l’échec comme une étape vers le succès. Il nous apprend beaucoup sur les choses que nous devons modifier dans notre processus.

Derrière chaque roman publié que vous avez adoré lire, se cachent sans doute plusieurs manuscrits moins glorieux que le même auteur a abandonnés dans un tiroir … Les créatifs qui réussissent n’abandonnent pas au premier échec, ils persévèrent jusqu’à ce qu’ils aient atteint un bon niveau (et leur rêve, par la même occasion).

✍️ Pour ne pas laisser la peur de l’échec vous bloquer, mettez vos attentes de côté. Recentrez-vous plutôt sur ce que va vous apporter le processus : le plaisir de bâtir une intrigue, d’insuffler de la vie à des personnages, de donner forme à un univers, de laisser vos doigts courir sur le clavier … Aimer ce que vous faites est le meilleur moyen d’écrire quelque chose de bon.

« La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse. »

Albert Einstein

FICHE CADEAU


Pour stimuler votre créativité d’écrivain, voici une fiche comprenant 3 jeux d’écriture pour vous mettre dans l’ambiance de votre roman !


Vous pouvez la télécharger gratuitement en indiquant votre prénom et votre e-mail dans l’encadré ci-dessous, qui vous inscrira à ma newsletter (une fois par semaine, je vous présenterai le nouvel article « conseils d’écriture » publié sur mon blog).

Vous recevrez aussitôt le lien de téléchargement de la fiche par e-mail.

FICHE CADEAU
JEUX D'ECRITURE
Entrez votre prénom et votre e-mail pour vous inscrire à ma newsletter et recevoir gratuitement la Fiche Jeux d'écriture
  Vos informations ne seront jamais divulguées à une tierce personne

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Répondre Théo le 20/08/2020 à 11 h 45 min

    Wow c’est vraiment super intéressant. Et je ne peux qu’être d’accord avec tes goûts littéraire (vive la Passe Miroir)
    Merci de donner autant de ressource et même d’idée pour nous permettre d’écrire.

    • Répondre Charlotte le 20/08/2020 à 14 h 11 min

      Merci ! Oui vive La Passe-Miroir (et vivement un nouveau roman de Christelle Dabos) 😁

    Laisser un commentaire