Écriture

7 moyens originaux de promouvoir son livre

25/01/2021

Vous êtes intéressé par la manière dont on peut faire connaître son roman ?


Aujourd’hui on ne va pas parler des méthodes basiques pour promouvoir son livre mais plutôt se pencher sur 7 exemples détonants d’écrivains ou d’éditeurs qui ont choisi l’originalité pour faire parler de leurs ouvrages.


Certaines de ces stratégies misent tout sur la communauté de l’auteur, d’autres font le pari inverse en ciblant des passants dans la rue. Une partie de ces actions nécessite un gros budget tandis que l’autre coûte seulement du temps et de bonnes idées. Mais au final, toutes ont un objectif commun : celui de générer de l’intérêt et de l’émulation autour du livre !


Zoom sur ces techniques peu conventionnelles pour faire connaître son roman 😊

1. Une chasse au trésor mondiale

Pour le lancement de la trilogie Endgame en 2014, l’auteur James Frey et sa maison d’édition ont vu grand : publication de 9 nouvelles numériques autour de l’univers des livres, création de comptes Twitter pour les personnages de l’histoire et chasse au trésor géante.

Plus précisément, il s’agissait d’une énigme à résoudre se basant sur des indices (sous forme de codes cryptographiques) insérés dans les livres de la trilogie. Les lecteurs les plus motivés ont pu tenter de les décrypter pour gagner la coquette somme de 500,000 dollars …

2. La créativité des lecteurs

À l’opposé de ce genre d’investissement massif, il y a les possibilités offertes par les réseaux sociaux, et notamment Instagram. De nombreux auteurs et maisons d’édition utilisent cette plateforme dédiée à l’image pour promouvoir leurs livres. Une stratégie astucieuse qui met la créativité et l’ingéniosité à l’honneur, sans risque financier.


Citons par exemple le lancement de L’étonnante famille Appenzell, le nouveau livre illustré de Benjamin Lacombe, pour lequel la maison d’édition Margot a lancé un concours sur Instagram. Les participants devaient se grimer comme un membre de la famille Appenzell, puis se prendre en photo avec le livre. Les gagnants ont remporté une aquarelle originale de l’artiste. Notons que la démarche s’accorde parfaitement avec le genre du livre illustré, dont l’univers visuel est la composante centrale de la communication autour de l’ouvrage.

La photo de Sarah du compte Inkaelo et de sa sœur, qui font partie des gagnantes du concours Benjamin Lacombe (Visitez le très joli compte Instagram Inkaelo ici)

3. La technique du pickpocket inversée

Il y a une dizaine d’années, les éditions Points ont tenté la méthode du « putpocket » pour promouvoir leurs romans au Salon du Livre. Ici, il n’était pas question de subtiliser le contenu des poches et sacs des visiteurs … mais, au contraire, d’y glisser des romans en douce.


La maison d’édition aurait vu les visites sur son site internet monter en flèche suite à cette opération !

4. Un roman participatif sur Instagram

Dans le style « expérience innovante », la française Sophie Fontanel a écrit un roman au jour le jour sous les yeux de ses lecteurs. L’auteure postait sur son compte Instagram une vidéo de chaque nouveau passage tout en le lisant à voix haute. Ses abonnés pouvaient donner leur avis dans les commentaires, et ont même choisi le prénom de l’héroïne de l’histoire ! Le texte a ensuite été corrigé et publié par la maison d’édition de Sophie Fontanel. Nul doute que cette expérience a fait parler d’elle, et qu’elle a motivé les lecteurs fidèles à acheter le roman dont ils ont vu naître le premier jet.

À lire aussi : Comment créer son compte Instagram d’écrivain ?

5. La déclamation du roman dans la rue

À l’inverse de cette démarche basée sur la proximité des lecteurs habituels, l’auteure Jennifer Belle a choisi de cibler de parfaits inconnus. L’américaine a payé des actrices pour qu’elles aillent déclamer des passages de son nouveau livre dans des endroits très fréquentés … Une stratégie osée et hasardeuse, mais qui semble avoir porté ses fruits, puisque plusieurs médias ont relayé cette histoire.

6. Les premières pages dans le métro

Il y a quelques années, le suédois Lars Kepler et son éditeur Actes Sud ont promu le nouveau livre de l’auteur dans les métros parisiens. Les affiches consacrées au roman étaient accompagnées des sept premières pages du livre.


Je ne sais pas si elles ont tenu bien longtemps, mais j’imagine qu’un certain nombre d’usagers ont pu les feuilleter tout en attendant le métro … pour finir par acheter le livre, afin de connaître la suite de l’histoire !

7. Une expérience de réalité augmentée

Certains auteurs tentent des approches intéractives pour promouvoir leurs livres, cherchant à immerger toujours plus le lecteur dans leur univers.

Pour la sortie de son ouvrage sur Al Capone, l’auteur américain Jonathan Eig a lancé une application smartphone permettant de sillonner Chicago sur les traces du célèbre gangster. L’appli permettait de découvrir les lieux qui ont marqué la vie d’Al Capone, d’en visualiser des clichés ou encore de parcourir la liste de ses scènes de crime …

À lire aussi : 5 astuces pour vous mettre dans l’ambiance de votre roman

Que pensez-vous de ces actions ? Est-ce que certaines d’entre elles vous parlent, et d’autres pas du tout ? Avez-vous des exemples de lancements de livres originaux à me raconter ?

Vous pourriez aussi aimer

  • Lilas le 25/01/2021 à 18 h 20 min

    Pour l’astuce de laisser choisir l’histoire par ses abonnés m’a plu plus que les autres mais je ne pense jamais pouvoir réussir car quand j’écris, j’aime vraiment façonner mon personnel et son histoire toute seule, a l’aide d’inconnus aperçus dans le bus, de phrases lues dans un roman, de mes proches… mais l’idée en soi est assez originale, surtout pour les abonnés qui doivent avoir leur part de fierté dans l’écriture du premier jet!

    • Charlotte le 26/01/2021 à 10 h 20 min

      Oui ce concept de roman participatif a l’air d’être un beau projet, une expérience intéressante ! Mais comme toi je crois que je n’y arriverais pas, j’ai aussi besoin d’être seule avec mon histoire pour pouvoir la construire …

  • Kin le 27/01/2021 à 14 h 03 min

    Toute la stratégie transmedia autour de Endgame était géniale, j’y ai participé et tout et c’était trop cool surtout que ça s’articulait autour des sorties des bouquins, bref c’était chouette !
    Je plussois toutes ces opérations !

    • Charlotte le 28/01/2021 à 9 h 04 min

      En parlant d’Endgame j’ai lu que 20th Century Fox avait acheté les droits mais je ne sais même pas si un film/une série inspirés de la saga sont sortis … J’avais lu le 1er tome et bien aimé 🙂

  • Enirtourenef le 27/01/2021 à 20 h 52 min

    Il y a de très bonnes idées !
    Ça permet aussi de faire passer le livre pour moins ringard, je pense, et de lui donner une image « cool » !

    • Charlotte le 28/01/2021 à 9 h 05 min

      Oui tout à fait 😊