Écriture

Écrire un roman de science-fiction

27/09/2021

Je vous emmène explorer un genre littéraire bien particulier : la science-fiction.

Vous souhaitez écrire un roman de SF, ou vous voulez en savoir plus sur ce genre extrêmement riche qui comporte de nombreux adeptes ? Vous êtes au bon endroit !

Commençons par une petite définition : la science-fiction décrit un état futur du monde, en extrapolant les données actuelles de la science et de la technologie.

Il s’agit d’un genre foisonnant qui inclut énormément de variantes. Ainsi, le « space opera », avec ses voyages dans l’espace, appartient à la science-fiction au même titre que le roman « post-apocalyptique », décrivant par exemple la vie sur Terre après une catastrophe nucléaire … Mais oublions les sous-genre et concentrons-nous sur les thématiques qui font l’essence de cette catégorie littéraire.

Attachez votre ceinture-bouclier et partons visiter la planète SF 🌌

Explorez les possibilités de la technologie

Nous disions donc que les avancées scientifiques et technologiques sont le terreau de la science-fiction. La SF dévoile la manière dont ces évolutions pourraient influencer notre futur, en les poussant à leur paroxysme.

🪐 Dans votre histoire, la planète Mars est colonisée par l’homme ? Votre personnage se fait congeler pour recommencer à vivre dans cent ans ? Une puce insérée dans son cerveau permet de prendre le contrôle de ses pensées ? Alors, vous écrivez de la science-fiction !

Bien sûr, la base de tout roman est le conflit. Donc, si la science-fiction explore les promesses de la technologie et de la science, elle développe aussi largement les problèmes qui pourraient en découler.

Pensez à la cohérence et aux multiples facettes des conséquences de ces avancées pour le genre humain.

✍️ Les lecteurs de SF sont exigeants et ne vous pardonneront pas un univers en carton-pâte …

Évitez donc les grosses approximations scientifiques et les théories qui ne tiennent vraiment pas debout. Si vous écrivez de la science-fiction, prenez le temps de faire quelques recherches sur nos connaissances technologiques actuelles, sur les dernières découvertes scientifiques et sur le fonctionnement basique de l’humain, de la planète ou même de l’espace, en fonction de vos thèmes.

Questionnez les valeurs de notre société

Même si la science-fiction se passe dans une temporalité future, ce genre nous parle du monde dans lequel nous vivons. Écrire de la SF est un moyen passionnant de questionner les progrès de notre société. Ou ses dérives, bien entendu.

Les romans de science-fiction revêtent souvent une facette philosophique. Ils nous permettent de réfléchir à l’éthique de certaines recherches scientifiques, en nous montrant ce qu’elles pourraient engendrer dans un futur plus ou moins proche.

🧪 Imaginez un roman de SF mettant en scène une intelligence artificielle qui finit par se retourner contre l’homme. Ou des créatures monstrueuses issues de l’hybridation humain-animal … Voyez comme ces thématiques poussent à remettre en question notre point de vue sur telle ou telle avancée.

Mais la science-fiction est aussi le moyen d’évoquer, de manière détournée, un événement réel. Ainsi, un conflit mondial transposé à la sauce SF sur une autre planète permettra de l’appréhender avec plus de recul.

On dit d’ailleurs que le roman de science-fiction Dune (Frank Herbert) symbolise le conflit au Moyen-Orient après la Seconde Guerre Mondiale, de façon à ce que les lecteurs s’identifient aux nomades du désert.

✍️ La SF est un genre littéraire plutôt engagé, ou, du moins, qui questionne des thématiques importantes. Avant de vous lancer dans la rédaction de votre roman, réfléchissez au message que vous voulez transmettre, au sujet qui vous tient à cœur et que vous voulez aborder.

Développez une idée originale

Quand on écrit de la science-fiction, l’idée de base est essentielle. Elle doit titiller la curiosité du lecteur.

Comme je le disais plus haut, en SF, cette idée vient souvent d’une avancée moderne que l’on pousse à son extrême pour explorer ses dérives éventuelles.

🤖 Pensez au film Matrix : dans un futur cauchemardesque, la réalité perçue par les humains est une simulation virtuelle créée par des machines douées d’intelligence. Ces dernières asservissent ainsi les humains pour utiliser leur chaleur comme source d’énergie …

Cette bonne idée offre tous les ingrédients d’une bonne histoire de science-fiction. Elle met en scène un renversement des valeurs (la relation homme/machine) qui secoue et remet en question notre vision de la modernité, tout en amenant un conflit épique et riche en aventures, puisque, bien sûr, des héros vont se battre pour reconquérir leur liberté.

Avoir une bonne idée, c’est bien, la traiter efficacement c’est encore mieux ! Écrire de la science-fiction, c’est aussi jouer avec l’intelligence de votre lecteur. Comme dans Matrix, faites-lui croire à une réalité avant de lui en dévoiler une autre, renversez ses croyances pour le surprendre, dosez vos révélations et ne dévoilez pas votre jeu trop tôt …

À lire aussi : Le Hareng Rouge ou l’art de surprendre ses lecteurs

✍️ Pour développer votre idée de roman SF, gardez en tête la question « et si ? » qui peut s’appliquer à n’importe quelle thématique, pour en explorer le champ des possibles … Exemple : Et si certains hommes pouvaient devenir immortels en s’attribuant les cellules de personnes jeunes ?

Soignez votre monde de science-fiction

Si votre monde de SF représente le futur du nôtre, inspirez-vous de notre niveau de modernité pour imaginer celui des temps à venir.

S’il s’agit d’une autre planète, pensez à travailler son cadre de manière concrète : paysage, climat, civilisation, politique … Vous pouvez aussi mettre en scène des vaisseaux et stations spatiales.

🪐Reprenons l’exemple de Dune (Frank Herbert). Le roman met en scène de belles images descriptives de la planète peuplée de déserts sur laquelle se déroule l’histoire. Ses dunes sablonneuses, ses monts arides, ses vers géants et ses mers souterraines apportent à ce classique de la science-fiction une ambiance unique.

Qu’il s’agisse du futur de notre monde ou d’une autre planète, inspirez-vous un minimum de notre réalité. Le lecteur pourra ainsi laisser travailler son imagination tout en partant de repaires qu’il connaît, pour ne pas être perdu. De même pour vos personnages : s’il s’agit d’extra-terrestres, dotez-les de sentiments que nous pouvons comprendre, en tant qu’humains … Cela permettra au lecteur de s’identifier à eux.

✍️ Si vous écrivez un roman et que vous voulez soigner la construction de votre monde, découvrez mon kit d’écriture « Créez un monde fantastique pour votre roman » ici. Il contient un guide numérique de 41 pages pour vous aider à créer un monde immersif et cohérent + des fiches pour faciliter votre passage à l’action.

Vous pourriez aussi aimer

  • Judith le 27/09/2021 à 16 h 22 min

    J’adore lire de la SF parce ce que ça a souvent un sens profond et ça a tendance à marquer, même si c’est un roman en un tome unique (les livres qui m’ont marqué sont à plus de 70% de la SF)
    Et j’ai remarqué que la SF s’adapte souvent très bien avec les jolies histoires d’amour (je suis surement une des plus grandes fans de Barjavel alors je crois que je m’y connais un peu)
    Enfin bref, cette article était super intéressant comme d’hab
    (Bon par contre je suis pas sure d’être capable d’écrire de la SF, je laisse se talent aux autres… LOL)

    • Charlotte le 27/09/2021 à 21 h 29 min

      Merci beaucoup 😘 ! C’est intéressant le lien que tu fais entre SF et histoires d’amour. Quel Barjavel conseillerais-tu de lire en premier ?

      • Judith le 28/09/2021 à 18 h 08 min

        Pour les histoires d’amour, c’est surement un peu subjectif (et puis j’ai pas lu tout les livres de SF existant, peut-être que je lis toujours un peu le même style sans m’en rendre compte) mais je pense que le fait que la SF laisse une grande marge de manœuvre permet d’écrire des histoires d’amour sans les rendre ennuyante grâce aux contextes tout autour (bon je sais, je suis sentimentaliste mais j’y peux rien !)
        Pour Barjavel, je dirais La nuit des temps parce que c’est mon préféré mais ils sont tous (ou du moins tous ce que j’ai lu) assez différent et appréciable différemment selon les goûts. La nuit des temps est très intéressant parce que écrit en 1968 et pourtant ça se voit à peine (c’est tout le talent de Barjavel qui est un des précurseurs de la SF française et qui a pourtant pas tant vieilli que ça dans ses romans (bon d’accord, l’ordi qui prend une pièce entière, c’est plus tout à fait le cas mais bon…)). Et puis franchement, ceux qui disent que Roméo et Juliette est une magnifique histoire d’amour, je veux pas vous faire de la peine, mais allez d’abord lire la nuit des temps !!! (J’ai pleuré pendant une bonne heure après avoir fini le livre et pourtant je pleure pas souvent pour des bouquins).
        Après, niveau SF pure, Ravage était aussi très bien (super flippant par l’histoire apocalyptique mais comme c’est écrit assez poétiquement (avec une petite histoire d’amour en fond… LOL) ça rend super bien)
        Bon voilà, j’ai écris beaucoup trop, je ne sais pas si j’ai su être convaincante… on verra bien…

        • Charlotte le 30/09/2021 à 12 h 52 min

          Merci Judith pour ta réponse ! Oui tu as été convaincante puisque tu m’as donné envie de lire La nuit des temps (ce grand classique que je n’ai toujours pas lu, honte à moi 🙈)

  • Caroline le 07/10/2021 à 14 h 42 min

    Je suis vraiment très contente d’être tombée sur ce site! Il est génial!

    Pour en revenir à cet article, il est très intéressant, clair, précis et concis.

    J’apprécie particulièrement la science-fiction qui est, comme vous l’avez si bien dit, un genre très vaste (allant de Star Wars à Black Mirror en passant par la Planète des Singes). Pourtant, vous avez réussi à donner de bons conseils, bravo!

    Cela me remotive pour mon projet d’écriture d’un livre de science-fiction, merci beaucoup!

    • Charlotte le 08/10/2021 à 11 h 17 min

      Merci beaucoup Caroline pour ce message et bon courage pour votre projet de SF 🙂